Intervenant lors d’un meeting populaire dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 12 juin, le patron du RND, Tayeb Zitouni, a dit que son parti était le premier à dire « dégage » à la « Issaba ».

Dans le même ordre d’idée, M. Zitouni a expliqué, ce jeudi, que les militants du parti avaient réclamé le départ des cadres du RND qui faisaient partie de cette « Issaba ».

M. Zitouni est allé jusqu’à dire que son parti a « préservé l’Etat algérien d’un effondrement ».

Et d’ajouter que « le RND compte un nombre important de martyrs morts lors de la décennie noire ».