ambassadeur de France

Un tunnel reliant le siège de l’ambassade à une maison de son voisinage suscite les interrogations en Tunisie. Cité par un média local, l’ambassadeur de France est resté évasif en abordant la question.

Les médias tunisiens continuent de creuser pour tenter de résoudre le mystère du tunnel de 300 mètres creusé sous l’ambassade de France à la Marsa découvert par les services de sécurité hier lundi.

Pour ce faire, ils ont tenté de faire réagir le ministère de l’Intérieur, dont le porte-parole, Yasser Ben Mosbah, a indiqué que les investigations ont déjà commencé concernant les informations sur l’existence de ce tunnel. « Il s’agit d’une information sécuritaire nécessitant une vérification minutieuse de sa source et des détails la concernant », a-t-il expliqué.

De son côté, l’ambassadeur de France est resté très évasif à ce sujet en déclarant à une chroniqueuse de la radio tunisienne Chems FM que « jusqu’à présent nous n’avons pas vu de tunnel » et que « les choses restent incertaines ».  Des propos qui viennent contredire la version du ministère tunisien de l’Intérieur qui a, pourtant, confirmé l’information.