Ramtane Lamamra et Jean-Yves Le Drian

Les chefs de la diplomatie algérienne et française Ramtane Lamamra et Jean-Yves Le Drian ont échangé des propos hier à l’occasion de la réunion de pays membres de l’Union européenne et de l’Union africaine qui s’est tenue au Rwanda. La crispation des relations entre les deux pays n’empêche vraisemblablement pas les échanges de courtoisie.  

À la fin de cette réunion qui s’est tenue à Kigali le ministre français s’est exprimé à propos de cet échange en disant qu’il ne s’agissait que d’un simple échange de courtoisie.

«Je l’ai croisé, nous avons eu un échange de courtoisie», a-t-il dit à l’agence AFP, en parlant de son homologue algérien.

Rappelons que les relations entre Alger et Paris connaissent de fortes turbulences suite aux violentes critiques formulées par le président Macron contre les dirigeants algériens et le système politique en général, qu’il avait, d’ailleurs, qualifié de politico-militaire. Lors d’une rencontre avec un groupe de jeunes à l’Élysée, le président français est allé plus loin en remettant en cause de l’existence de la nation algérienne avant la colonisation.

Les propos d’Emmanuel Macron ont été suivis de sanctions diplomatiques imposées par Alger. À titre de réaction, les autorités algériennes ont décidé de fermer l’espace aérien aux avions militaires français.