Tunisie: Le secteur touristique tunisien appelle à l’aide en Algérie

0
secteur touristique tunisien
Advertisement

La frontière entre l’Algérie et la Tunisie est toujours fermée, malgré l’amélioration de la situation épidémiologique.

La pandémie de Corona a perturbé le secteur du tourisme en Tunisie, ce qui a fortement affecté l’économie tunisienne, car elle dépend fortement des revenus du tourisme.

Les Algériens, quant à eux, passaient leurs vacances dans le voisin oriental, considéré comme l’une des destinations touristiques les plus importantes.

A cet égard, le patron de la Fédération tunisienne des agences de voyages, Ahmed Bentayeb, a appelé, lundi, à l’ouverture des frontières terrestres algéro-tunisiennes.

Pour sa part, le président de l’Université tunisienne des agences de voyages, Jaber Bouatouch, estime que parmi les solutions qui peuvent sauver la saison touristique en Tunisie, figure la signature d’un accord avec l’Algérie qui permet d’organiser des trajets en bus entre les deux pays.

Dans ce contexte, Jaber Bouatouch a indiqué, dans un communiqué porté par l’agence Tunisie Scope, que cette initiative gagnerait environ 40% des touristes algériens qui visitent habituellement la Tunisie, dont le nombre est estimé à 3,8 millions de touristes.

Le responsable tunisien a souligné que l’organisation de trajets en bus permettrait de se rapprocher des chiffres enregistrés en 2019, soulignant qu’il existe une forte demande du marché algérien.

Bouatouch a souligné que c’est la meilleure solution, étant donné que les billets d’avion sont devenus très chers.

Pour référence, des citoyens tunisiens et des militants de la société civile ont organisé une manifestation et une pose symboliques depuis la ville de Nefta dans l’Etat de Tozeur jusqu’au poste frontière de Hazwa, pour exiger l’ouverture de la frontière terrestre entre les deux voisins, fermée il y a deux ans. .

La fermeture de la frontière algéro-tunisienne est devenue une question pour tous, car les observateurs la considèrent comme inutile, surtout après l’ouverture de l’espace aérien.

Il est à noter que le directeur de l’Office tunisien du tourisme en Algérie, Fouad El-Wad, s’attendait, dans un précédent communiqué de presse, porté par la radio tunisienne « Mosaïque », à ce que le nombre de touristes algériens qui passeront leurs vacances en Tunisie dépasser les 3 millions au cours de l’été prochain.

Article précédentLogement: L’AADL lance un nouveau service de paiement de la taxe d’habitation
Article suivantLe gouvernement alloue un budget « colossal » pour se doter de moyens supplémentaires pour lutter contre les incendies de forêt