FILE PHOTO: Turkish President Tayyip Erdogan in Sochi, Russia September 29, 2021. Sputnik/Vladimir Smirnov/Pool via REUTERS ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY/File Photo

La Turquie de Recep Tayyip Erdogan compte relancer de plus belle ses relations diplomatiques avec Israël. On parle dors et déjà du coté turc d’un rapprochement « progressif » avec Israël et l’Égypte.

« Nous serons en mesure de nommer des ambassadeurs dans un calendrier défini lorsque nous aurons pris cette décision (…) Nous avancerons progressivement », a annoncé Erdogan devant un parterre de journalistes, en réponse à une question posée sur les relations compliquées entre Turquie d’un coté et Israël et l’Égypte de l’autre.

Il convient de souligner que le président turc s’était entretenu avec son homologue israélien Isaac Herzog et le Premier ministre Naftali Bennett,  quelques heures après la libération et le retour dans leur pays d’un couple de touristes israéliens accusés d’espionnage et détenus en Turquie.

Rappelons que la Turquie a de tout temps eu des relations diplomatiques avec Israël, mais que celles-ci s’étaient détériorées suite à l’incident du Mavi Marmara en 2010, lorsque des forces israéliennes ont lancé un assaut sur un navire turc qui tentait d’acheminer de l’aide à Ghaza