Un diplomate algérien révèle la vérité sur la médiation saoudienne entre l’Algérie et le Maroc

0
Arabie saoudite algerie
Advertisement

Après que les médias marocains, proches du makhzen, aient fait circuler la nouvelle d’une médiation saoudienne entre l’Algérie et le Maroc, un diplomate algérien a démenti tout ce qui circulait sur cette médiation.

le diplomate algérien a démenti l’existence d’une médiation saoudienne, pour résoudre la crise des relations entre l’Algérie et le Maroc.

Les mêmes sources ont déclaré que le Maroc promeut un programme fictif concernant les entretiens que le ministre saoudien des affaires étrangères mène avec des responsables algériens.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Fayçal ben Farhan , s’était rendu en Algérie il y a deux jours, au cours duquel il avait rencontré Ramtan Lamamra et le président Abdelmadjid Tebboune.

Dans sa déclaration, le diplomate algérien a expliqué que les pourparlers ne comprenaient aucune référence aux relations entre l’Algérie et le Maroc.

La source a expliqué que « les raisons qui ont conduit à la décision de couper les liens entre l’Algérie et le Maroc n’ont pas changé. Par conséquent, la position de l’Algérie à cet égard ne changera pas.

Il a ajouté : « Il n’y a pas d’initiative de médiation qui soit discutable. Parce qu’il s’agit d’une décision souveraine, qui repose sur l’entière responsabilité du régime marocain dans la détérioration de nos relations bilatérales.

Avant-hier, le Royaume d’Arabie saoudite a annoncé son soutien à l’Algérie pour obtenir un siège au Conseil de sécurité de l’ONU.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan bin Abdullah Al Saud, a déclaré dans un communiqué après avoir reçu le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, que son pays fait confiance à l’Algérie pour être un acteur clé dans le soutien et la stabilisation de la sécurité internationale régionale.

Bin Farhan a ajouté qu’il écoutait les directives du président Tebboune concernant le dossier du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays dans tous les domaines, notamment politique et économique.

Le ministre a souligné que les dirigeants du Royaume d’Arabie saoudite estiment que la relation bilatérale avec l’Algérie est l’un des éléments de base de l’action arabe commune.

Le porte-parole a souligné que sa rencontre avec son homologue algérien Ramtane Lamamra était l’occasion d’évoquer tous les points importants entre les deux pays.

Il a souligné que lors de sa rencontre avec le président Tebboune et le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, il a constaté une convergence et une convergence de vues sur les dossiers qui préoccupent les deux pays, la région, et les développements sur la scène internationale.

Article précédentProjection d’un film français sur les Harkis d’un réalisateur marocain au Festival de Cannes
Article suivantSource diplomatique : Mohammed bin Salman est en visite en Algérie