Samuel Eto'o

Algerie Foot: mercredi, la Fédération camerounaise de football a été secouée par un scandale de corruption financière, quelques heures après la veillée organisée par un nombre important de la communauté algérienne résidant en Europe, devant le siège de la Fédération internationale du jeu en Suisse.

Le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o, a été contraint d’arrêter un membre du bureau de sa fédération, Lilian Ngo Mbog Binyat, selon un communiqué publié aujourd’hui, jeudi, sur le site officiel de la même fédération.

Selon le document signé hier mercredi, le président Eto’o a décidé d’arrêter Mme Lilian Ngo Mbog Peñat, soupçonnée de son implication dans une affaire de corruption financière.

communique1

Selon le communiqué, Eto’o a informé l’opinion publique camerounaise de sa décision d’arrêter Lillian, soulignant qu’elle n’est plus à la tête du département Marketing et Responsabilité sociale de la Fédération camerounaise de football.

communique2

Samuel Eto’o a confirmé que la fédération camerounaise du jeu ne peut être tenue responsable, après avoir découvert qu’un de ses membres était soupçonné de détournement d’argent, et que ce dernier représentait un acte personnel de Mme Lilian Ngo Mbog Binyat.

Le président de la même fédération, Samuel Eto’o, a seulement révélé la décision de révoquer Lillian de son poste, en raison de son implication présumée dans des malversations financières, sans donner plus de détails sur l’affaire.

Dans le cadre de parler de corruption et du président Eto’o , de nombreux Algériens l’accusent d’avoir orchestré un complot ignoble, accompagné de l’arbitre gambien Barkari Gassama, pour priver l’équipe nationale algérienne d’atteindre la finale de la Coupe du monde Qatar 2022.