Vidéo| Colère en Tunisie face à une déclaration d’un analyste qui la considérait comme une « province algérienne »

0
tigharsi el houari
Advertisement

Tunisie Algerie: Les sites de réseaux sociaux en Tunisie ont été inondés de commentaires déplorables, dénonçant les déclarations d’ un analyste algérien dans lesquelles il considérait la Tunisie comme un État algérien.

L’analyste économique tigharsi el houari a déclaré sur la chaîne arabe UAE Sky News que l’ Algérie soutenait la Tunisie financièrement et énergétiquement.

Lors de son passage sur la chaîne pour commenter la décision de rouvrir les frontières entre les deux pays, le porte-parole a déclaré que les autorités algériennes considèrent la Tunisie comme la sœur cadette, ajoutant : « Pour le dire franchement : la Tunisie est une province algérienne très importante ».

Cette déclaration a suscité la condamnation et la désapprobation des pionniers des sites de réseaux sociaux, qui ont considéré que ses propos « irresponsables » étaient une insulte à la Tunisie.

La page Tunisia News sur Twitter a déclaré: « Déclarations controversées d’un analyste politique algérien sur la Tunisie … La Tunisie est un État algérien. »

Le présentateur de télévision est intervenu et lui a demandé de corriger, et n’a pas exclu que sa déclaration ait une grande résonance parmi les Tunisiens, ajoutant qu’il ne peut être considéré comme un pays indépendant et souverain d’un pays voisin.

De son côté, tigharsi el houari a présenté ses excuses aux Tunisiens via un post sur sa page Facebook.

L’ancien député a écrit: « Je m’excuse sincèrement auprès de mes frères et proches en Tunisie s’ils comprennent autre chose que ce que je veux dire quand j’ai indiqué que la Tunisie est une extension de l’Algérie, et le contexte de la conversation avec le journaliste marocain tournait autour de la l’intégration économique entre les deux parties et les perspectives de coopération entre les deux pays après l’ouverture des frontières.

Il est à noter que le président tunisien Kais Saied s’était rendu en Algérie pour assister aux célébrations du soixantième indépendance en tant qu’invité d’honneur.

Lors de sa rencontre avec Saïd, Tebboune a confirmé que l’Algérie soutient la Tunisie et a décidé à l’époque de rouvrir les frontières, qui étaient fermées depuis deux ans en raison de la pandémie de Corona.

Article précédentFactures de gaz et d’électricité trop élevées !?? Voici les raisons
Article suivantLe Premier ministre italien arrive en Algérie et un agenda chargé l’attend