al La Sonatrach vient de débourser 30 millions de dollars pour des contrats de réassurance du risque industriel pour l’année 2010. Les heureux élus sont l’américain AIG, l’allemand Munich Re et le suisse Swiss Re.

Les contrats portent sur tout le patrimoine de la Sonatrach, estimé à 50 milliards de dollars : les installations de liquéfaction de gaz, les complexes de GPL, les raffineries, les unités de traitement et les oléoducs.

Pour rappel, la compagnie nationale avait connu une grande angoisse en apprenant que son réassureur principal, AIG, frappé de plein fouet par la crise allait déposer le bilan. D’autant que tous les réassureurs algériens liés à Sonatrach par contrats sont réassurés à leur tour par le groupe américain, aujourd’hui contrôlé à 80 % par la Federal Reserve américaine.

Algerie-Focus avec Maghreb Confidentiel

Originally posted 2009-11-09 23:26:25.

Article précédentAlgérie : le gouvernement veut transformer les universités en entreprises
Article suivantHenry Emile: "c'est possible que j'occupe un poste au sein de la sélection algérienne de football