5 ans de prison pour Rachid Nekkaz

0
Rachid Nekkaz
Advertisement

Algerie: La Cour d’appel criminelle du Conseil de la magistrature d’Alger a condamné le militant politique Rachid Nekkaz à cinq ans de prison et à une amende de 500 000 dinars.

Nekkaz est accusé d’incitation à un rassemblement non armé et de crime de tentative d’empêcher les citoyens d’exercer le droit de vote, selon un plan de mise en œuvre sur le territoire de la République.

Le parquet du tribunal correctionnel de première instance de Dar El beida avait requis 5 ans de prison et une amende contre le militant politique Rachid Nekkaz.

Il est à noter que les autorités algériennes avaient arrêté le militant politique en décembre 2019 sur fond de vidéo qu’il avait postée sur les réseaux sociaux.

Nekkaz a été arrêté à l’aéroport international d’Alger, après être arrivé d’un vol en provenance d’Espagne.

Nekkaz a entamé une grève de la faim pour coïncider avec le deuxième anniversaire des manifestations à Khenchela, quelques jours avant le début du mouvement populaire en février 2019.

Le même militant politique a bénéficié de la grâce présidentielle annoncée par le président Abdelmadjid Tebboune.

Article précédentVidéo: Pour la première fois, l’armée algérienne passe en revue le char modernisé « Terminator »
Article suivantDivulgation des détails d’un appel entre Belmadi et Andy Dolort

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici