A cause du Sahara Occidental, la Tunisie répond au Maroc par une déclaration ferme

0
Sahara Occidental Tunisie
Advertisement

Tunisie Maroc:  Le ministère tunisien des Affaires étrangères a exprimé son rejet de la déclaration du ministère marocain des Affaires étrangères concernant la réception par le président Kais Saied de son homologue sahraoui Ibrahim Ghali.

Le communiqué indique que la Tunisie rejette catégoriquement les déclarations contenues dans la déclaration marocaine, accusant la Tunisie d’adopter une position agressive envers le Maroc et de nuire aux intérêts marocains.

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a ajouté qu’il n’acceptait pas d’ingérence dans ses affaires intérieures.

« La Tunisie exprime son profond étonnement face à ce qui a été dit dans la déclaration du Royaume du Maroc de préjugés inacceptables à l’égard de la République tunisienne et d’erreurs concernant la participation de la délégation de la République arabe sahraouie démocratique au Symposium international de Tokyo sur le développement en Afrique, que notre pays accueillera les 27 et 28 août 2022 », indique le communiqué.

Il a poursuivi : « La Tunisie a maintenu sa neutralité totale sur la question du Sahara Occidental dans le respect de la légitimité internationale, une position ferme qui ne changera pas tant que les parties concernées n’auront pas trouvé une solution pacifique acceptable pour tous. Tout comme la Tunisie respecte les résolutions des Nations Unies, elle est également attachée aux résolutions de l’Union africaine, dont notre pays est l’un des fondateurs. » .

La déclaration tunisienne concluait : « La Tunisie affirme qu’il n’y a aucune justification logique à la déclaration marocaine, d’autant plus que la Tunisie a respecté toutes les dispositions liées à l’accueil du sommet de la TICAD 8 conformément aux références juridiques africaines liées à l’organisation des sommets, des conférences et du partenariat. réunions. »

Article précédentEducation: Controverse et confusion autour de la date de la rentrée scolaire
Article suivantrencontre Kais Saied et Ibrahim Ghali.. Bourita promet à la Tunisie une nouvelle réponse