Abbas Bakhtaoui : « la publication des sujets du BAC le jour de l’examen peut être toléré, mais à condition »

0
Advertisement

Selon l’inspecteur général du ministère de l’Éducation nationale, Abbas Bakhtaoui, la publication des sujets du baccalauréat sur internet le jour de l’examen est toléré si certaines conditions sont respectées, sans quoi l’acte peut être considéré comme un fuitage de sujet.

Le responsable a expliqué que le fait de publier les sujets peut être toléré quand la moitié du temps destiné à l’examen s’est écoulé et que les candidats aient commencé à sortir des salles d’examen.

« En dehors de ce cas, la publication des sujets est considérée comme non autorisée, et l’auteur se voit exposer à des sanctions pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement », a-t-il rappelé.

S’agissant des sujets partagés sur les réseaux sociaux avant l’examen, il a appelé les candidats et leurs parents à ne pas y prêter attention, car il s’agit de faux. Toujours selon lui, la possibilité de fuites de sujets avant la date d’examen est écartée, compte tenu des mesures prises par le ministère de l’Éducation nationale, en coopération et coordination avec les ministères et institutions étatiques concernés

Article précédentDepuis Ankara : le président Tebboune évoque l’initiative de rassemblement
Article suivantTunisie : explosion au domicile du ministre de l’Intérieur