Le président Tebboune a rencontré les représentas de la communauté algérienne établie au Koweït en marge de sa visite hier mardi. Le chef de l’État a évoqué la nature des relations entre l’Algérie et les pays du Golfe de sorte à refléter un destin commun.   

« En dépit de la distance géographique qui nous sépare, nous, dans le Maghreb arabe, nous essayons de nous rapprocher des pays du Golfe et de les défendre, car ce qui touche le Koweït, le Qatar ou l’Arabie Saoudite, touche l’Algérie, chose que nous n’accepterons jamais », a-t-il martelé.

Abdelmadjid Tebboune a, à maintes reprises, exprimé son attachement à renforcer les relations entre l’Algérie et le Koweït  dans divers domaines. S’agissant des opportunités d’investissement en Algérie, le chef de l’État

a évoqué « l’ouverture économique consacrée dans la loi sur l’investissement qui sera promulguée dans un mois ».

Toujours selon lui, celle-ci prévoit « des règles d’investissement transparentes permettant aux investisseurs, algériens ou étrangers, de concrétiser leurs projets, de réaliser des bénéfices avec la possibilité de les transférer à l’étranger ou de les réinvestir sans entrave aucune »

Article précédent« Suisse Secrets » / les avoirs d’anciens dirigeants algériens en République helvétique
Article suivantIntervention russe en Ukraine / flambée des prix du pétrole et des matières premières