Sept personnes ont été tuées et soixante-deux autres blessées dans trente et un accidents de la circulation routière (7 mortels et 24 corporels) survenus durant la journée de lundi à travers l’ensemble du territoire national, indique mardi un communiqué de la Gendarmerie nationale. Ces accidents ont causé des dégâts matériels importants à quarante-quatre moyens de locomotion impliqués, ajoute la même source. Les accidents mortels ont été enregistrés dans les wilayas de Bouira (2), Médéa (1), Boumerdès (1), Mostaganem (1), Ain Témouchent (1) et Sétif (1), précise le communiqué. L’excès de vitesse et le défaut de maîtrise demeurent les causes essentielles de ces accidents, relève la même source.

APS

Article précédentConséquence de la politique ruineuse de Chakib Khelil : L’Algérie cessera d’exporter du gaz en 2017 !
Article suivantHalilhodzic : « On veut me déstabiliser »