Accord de la zone de Berkine .. « Total Energy » : Augmenter les quantités de gaz algérien vers l’Europe est possible

0
Total
Advertisement

L’Algérie, représentée par la compagnie nationale Sonatrach, a conclu un contrat très important avec l’italien Eni, le français Total et l’américain Occidental.

Le contrat porte sur le développement du bassin de Berkine, avec un investissement de 4 milliards de dollars, qui permettra à l’Algérie de récupérer un milliard de barils équivalent pétrole.

Il semble que le bénéfice qui reviendra à l’Algérie et au marché mondial de l’énergie n’est pas lié au pétrole, et seulement, car il devrait fournir des quantités importantes de gaz naturel.

Approvisionnement en gaz de l’Europe depuis le bassin « Berkin »

L’agence internationale Bloomberg a révélé que la signature de cet accord par Eni, Occidental et Total avec l’Algérie reflète l’intérêt croissant pour les ressources énergétiques algériennes, parallèlement au retrait des importateurs de Russie.

L’agence a déclaré que le contrat, en vertu duquel des dizaines de puits de pétrole seront forés , comprendra non seulement l’extraction de pétrole, mais l’Algérie bénéficiera du gaz naturel qui est pompé avec du pétrole brut.

On s’attend à ce que cet accord contribue à l’exportation de quantités supplémentaires de gaz vers l’Europe, qui cherche à réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie.

A cet égard, la société française « Total » a révélé que les opportunités de développement et d’évaluation des ressources gazières associées seront étudiées par les partenaires.

Dans un communiqué, Total a confirmé qu’une augmentation des quantités de gaz algérien exportées vers l’Europe est possible, sans préciser la valeur de cette augmentation.

Total Energy a révélé que le contrat restera valide pendant 25 ans, conformément aux dispositions de la loi algérienne sur les hydrocarbures 2019.

Le bassin de Berkine est une importante ressource pétrolière

En mars dernier, la compagnie nationale, Sonatrach , avait annoncé avoir foré avec succès le premier puits d’exploration dans la zone d’exploration de Ramlet al-Arabi dans le bassin de Berkine.

L’opération a abouti à une importante découverte de pétrole brut, car les premiers tests ont indiqué que le puits, situé à 15 kilomètres des installations de traitement actuelles dans le district de Bir Rab’ Nord, a atteint 46,4 mètres cubes par heure, soit l’équivalent de 7 000 barils par jour de pétrole. , et 140 000 mètres cubes de gaz associé.

Des estimations préliminaires ont indiqué que cette découverte contient environ 140 millions de barils de pétrole brut.

Article précédentLe président Tebboune reçoit le nouvel ambassadeur de Chine en Algérie
Article suivantLe président Tebboune reçoit le nouvel ambassadeur d’Afrique du Sud