Algerie: 04.11.2020 Projections du film « Héliopolis » de Djafer Kacem à la Salle Ibn Zeydoun

Le réalisateur Djaffar Gacem a avoué avoir supprimé des scènes de la série Achour 10, diffusée à la télévision publique durant le mois de Ramadan.

Dans un entretien accordé à Echourouk Online hier lundi, Djaffar Gacem a insisté sur le fait que personne ne l’a obligé à le faire et que « la suppression de scènes était totalement volontaire », indiquant qu’« un réalisateur est libre de se passer de certaines choses qu’il estime inappropriées, comme il peut également ajouter d’autres choses au contenu ».

S’agissant du budget alloué à cette production, il a nié que ce dernier ait été très important, soulignant que la production était réalisée par des particuliers et qu’il n’avait contracté ni prêt bancaire ni aide financière de qui que ce soit.

Article précédentLégislative / Abderrazak Makri veut diriger le prochain gouvernement
Article suivantProcès de la journaliste Kenza Kattou / le procurer requière une peine d’un an de prison ferme