blank

Le Procureur de la République près le Tribunal de Bir Mourad Rais a requis une peine de dix ans de prison, à l’encontre de l’ancien militaire, Mohamed Benhalima.

À la fin de son réquisitoire ce dimanche, le procureur de la République a requis une peine de dix ans de prison à l’encontre de l’ancien militaire poursuivi pour « appartenance à un groupe terroriste », « atteinte à la sécurité et l’intégrité du territoire national », « diffusion de fausses informations, « atteinte au moral de l’armée » et « atteinte à la sécurité nationale ».

Rappelons que le mis en cause avait été remis aux autorités algériennes par leurs homologues espagnoles le 24 mars dernier. Une dizaine de jours plus tard, la justice algérienne a décidé de le placer sous mandat de dépôt pour être jugé dans plusieurs affaires.

Article précédentAlgérie-Cameroun : le verdict de la commission d’arbitrage est tombé
Article suivantGaz : Alger menace de fermer les vannes si l’Espagne venait à enfreindre les termes du contrat