Poursuivi dans le cadre de l’affaire dite de montage de tracteurs agricoles, dont les principaux accusés sont les frères Kherbouche, l’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi, a fini par être acquitté par la justice.  

Les principaux accusés, ainsi que l’ancien ministre était poursuivi pour « corruption », « abus de fonction » et « dilapidation de fonds publics ».

S’agissant des frères Kherbouche, tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a condamné Kamel à une peine de cinq ans de prison ferme, assortie d’une amende d’un million de dinars pour les chefs d’accusation de « blanchiment d’argent », « dilapidation de biens publics ».

Les deux autres membres de la fratrie, Fethi et Rachid, ont, pour leur part, écopé d’une peine de trois ans de prison ferme, assortie d’amendes.

Lors de l’audience précédente, le procureur de la République près le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed avait requis une peine de cinq ans de prison ferme, une amende d’un million de DA, et cinq ans d’inéligibilité à l’encontre de l’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi.

La même peine avait été requise à l’encontre de l’ancien PDG de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP), M. Djamel Bessa et de l’ancien PDG du Crédit populaire algérien (CPA), Omar Boudiab.

Le représentant du parquet avait également requis une peine de huit ans de prison ferme assortie de la même amende à l’encontre de l’ancien directeur de l’industrie au ministère, Mustapha Abdelkrim.