Affaire GB Pharma / allégement de la peine pour Ouyahia et Sellal

0
Ouyahia et Sellal
Advertisement

La Cour d’Alger vient de trancher dans le procès en appel des deux anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek, jugés dans le cadre de l’affaire du laboratoire pharmaceutique GB-Parma. Les peines des deux anciens hauts responsables ont été revues à la baisse.

 Le juge de la Cour d’Alger a fait tomber les accusations de dilapidation de deniers publics, abus de fonction, violation de la réglementation en vigueur et octroi d’indus avantages.

Les deux anciens Premiers ministres ont, cependant, été condamnés à trois ans de prison ferme pour « abus de fonction ».

Le 10 mai dernier, le Procureur général près la Cour d’Alger avait requis les mêmes peines précédemment requises par le Procureur de la République près le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed, à l’encontre des deux anciens Premiers ministres, en première instance.

Les peines requises étaient de dix ans de prison ferme, assortie d’une amende d’un million de dinars pour les deux mis en cause.

Article précédentHajj 1443 : Quand le coût élevé des frais empêche les Algériens d’effectuer leur pèlerinage
Article suivantAgriculture : l’Algérie pourra, bientôt, se passer de l’importation de certaines semences