Agriculture : l’Algérie pourra, bientôt, se passer de l’importation de certaines semences

0
Agriculture
Advertisement

« Nous pouvons arrêter d’importer des semences de certains produits de consommation tels que les pommes de terre, dans les deux ans et réduire les coûts d’importation », a annoncé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Abdelhafid Henn.

S’exprimant lors d’une conférence de presse animée lors d’une visite à Sétif, le premier responsable du secteur de l’agriculture a expliqué que cet objectif ne pourra être atteint que si « nous poursuivons, sans ralentir, la mise en œuvre des projets agricoles ».

Le ministre a par la suite plaidé en faveur de l’accompagnement des entreprises productrices de semences agricoles, comme la Société de développement agricole, qui produit plusieurs variétés de semences de pommes de terre pour assurer davantage l’autonomie alimentaire.

Article précédentAffaire GB Pharma / allégement de la peine pour Ouyahia et Sellal
Article suivantÀ son arrivée à Rome / Tebboune reçu par le ministre italien des Affaires étrangères