Algérie – Italie

La venue de Mario Monti, président du Conseil des ministres italien, a permis d’asseoir les relations diplomatiques et économiques entre l’Algérie et l’Italie. Les deux pays se sont engagés à coopérer dans divers domaines d’activités.

Le volet économique a été l’axe majeur de la rencontre entre l’Algérie et l’Italie. 8 accords de coopération et de mémorandum ont été signés entre les deux pays qui ont procédé aussi à la signature d’accords portant sur la coopération industrielle et la promotion du partenariat, les archives, la protection du consommateur et le contrôle des produits industriels et des services, ainsi que la coopération dans le domaine de la protection civile. Un important mémorandum d’entente a également été signé entre l’agence nationale de promotion du commerce extérieur et l’organisme italien pour le développement du commerce extérieur.

« Le souhait particulièrement exprimé par le Président est que, dans le domaine de nos relations économiques, l’Italie intensifie sa présence, sa coopération et son appui à l’économie algérienne », a expliqué M. Monti.

La défense et la politique étrangère ont également été des thèmes importants. L’Algérie et l’Italie ont signé une convention portant sur coopération technologique, industrielle et commerciale dans le domaine de l’aviation, en ce qui concerne la défense. Ils ont également évoqué le cas du Mali et de l’intervention militaire, les deux pays sont d’avis qu’il faut privilégier la solution politique en mettant l’accent sur le dialogue plutôt que l’attaque militaire.