Algérie: Les grandes lignes de l’interview du président Tebboune

0
Tebboune
Advertisement

Algerie: Dans son entretien régulier avec les médias dimanche soir, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a évoqué des questions économiques, sociales et politiques internationales et nationales, telles que le remaniement attendu du gouvernement et la question de l’augmentation des salaires.

Lors de cette rencontre, le président de la République a affirmé son engagement à augmenter les salaires des travailleurs et les allocations de chômage au début de l’année prochaine, soulignant que l’Algérie « livre un combat pour restaurer et préserver la dignité du citoyen algérien ».

Le président Tebboune a également révélé pour la première fois que l’Algérie était intéressée à rejoindre le groupe BRICS , qui comprend la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud.

Le plus important de ce qui a été dit lors de la rencontre périodique du Président de la République avec les médias :

Le défilé militaire des années soixante de l’indépendance :

  • Les défilés militaires sont issus des traditions du pays qui a acquis son indépendance par la lutte et la force.
  • L’Algérie est un grand pays africain qui a son poids en Méditerranée.

Réconciliation palestinienne :

  • L’Algérie a la crédibilité pour parvenir à la réconciliation palestinienne.
  • Sans unité entre les factions, il sera difficile d’obtenir l’indépendance de la Palestine.

Relations avec la Tunisie :

  • L’Algérie a traversé les mêmes conditions que la Tunisie, et si ce n’est pas un lien pour la Tunisie, alors qui sera-ce ?
  • Le président Kais Saied représente la légitimité en Tunisie.

Sommet Arabe :

  • L’Algérie cherche à inclure tous les pays arabes.
  • La Syrie est un pays fondateur de la Ligue arabe et sa présence est normale dans tout sommet.
  • Les frères en Syrie n’ont pas encore décidé de participer au sommet arabe en Algérie.

Relations avec la Turquie :

  • Il est naturel de développer nos relations économiques avec la Turquie au profit des deux pays.
  • Il y a des pays qui investissent des sommes importantes en Algérie, comme la Turquie et le Qatar.

Relations avec l’Italie :

  • L’Italie est un allié fort de l’Algérie en Europe.
  • Les relations entre l’Algérie et l’Italie n’ont connu aucun problème depuis l’indépendance.
  • Les Italiens travaillent en silence et investissent en Algérie depuis des années.
  • L’Algérie peut rejoindre le groupe de pays BRICS.

dossier libyen :

  • L’Algérie est le voisin le plus proche de la Libye, mais elle ne s’immisce pas dans les affaires intérieures des Libyens.
  • Les frères en Libye exhortent Sonatrach à retourner travailler dans leur pays.

La situation au Mali :

  • Le dossier de l’attentat contre les Algériens au Mali ne sera pas clos et les auteurs seront tenus pour responsables.
  • Sans la mise en œuvre de l’Accord d’Alger, la situation au Mali ne s’améliorera pas.

Remaniement ministériel :

  • Le prochain remaniement gouvernemental sera annoncé en temps voulu.
  • Il y a des ministres honnêtes, mais ils sont incompétents, et le temps ne nous permet pas d’attendre qu’ils acquièrent de l’expérience.

Économie:

  • Les gens profondément impliqués dans l’administration sont devenus un État dans l’État.
  • L’Algérie, le Nigeria et l’Afrique du Sud sont des pays pivots sur le continent.
  • Je salue les travailleurs et la direction de Sonatrach qui ont réussi à restaurer les capacités énergétiques de l’Algérie.
  • Je m’engage à augmenter les salaires et la valeur des allocations de chômage tant que le
  • pays disposera de revenus supplémentaires.
  • L’augmentation de salaire se fera début 2023, et elle interviendra après plusieurs études et démarches.

Éducation:

  • L’enseignement de l’anglais sera mis en œuvre au niveau primaire à partir de la prochaine rentrée.
  • Le français est un butin de guerre, mais l’anglais est la langue internationale.
Article précédentL’Algérie gâche les espoirs de l’Espagne
Article suivantLes Algériens goûtent les premiers fruits de la hausse du prix du Pétrole