ministre des Moudjahidines

Algerie: , lundi, le ministre des Moudjahidines et du peuple des droits, Laïd Rebigua, a révélé que les restes de nombreux martyrs portés disparus lors de la glorieuse révolution de libération ont été retrouvés.

Dans des déclarations à la radio nationale, Laïd Rebiguaa déclaré que les autorités ont pu retrouver les restes de milliers de martyrs dans des puits situés dans 12 provinces, dans lesquelles des statistiques préliminaires ont été menées jusqu’à présent à travers le pays.

Le ministre des moudjahidines a souligné lors du dialogue que chacun des états concernés contient de un à trois puits, et dans chacun d’eux les restes de 10 à 400 martyrs ont été retrouvés.

Concernant le dossier des disparus pendant la révolution, Tahrir, le ministre a déclaré qu’il s’agit « d’un dossier complexe et épineux, et il peut être inclus dans le contexte de parler des pratiques odieuses du colonialisme commises contre les Algériens ».

Il a ajouté : « Parler de personnes disparues, d’explosions nucléaires, d’incinérateurs utilisant des armes chimiques, etc., sont autant de dossiers qui circulent et sont étudiés dans le cadre des commissions supérieures mises en place au plus haut niveau, qui sont étudiées entre les Français et les Algériens. des soirées. »

Hier, le ministre des moudjahidines a révélé la documentation de 36 000 témoignages vivants des moudjahidines, dans le cadre des efforts inlassables du ministère pour établir une base de données nationale qui facilite le travail des étudiants et des chercheurs dans l’histoire de la révolution de libération.

A son arrivée en tant qu’invité de l’ émission « Sabah al-Thaqafia » de la radio culturelle dans le cadre de la journée portes ouvertes de la Journée nationale de la mémoire, le ministre a confirmé que le ministère avait enregistré 36 000 témoignages en direct des moudjahidines, appelant à davantage d’efforts dans ce cadre d’établir une base de données nationale riche qui facilite le travail des chercheurs et des étudiants.

Dans un contexte connexe, le ministre a indiqué que l’Algérie a reçu un don de l’État italien lors de la 25e édition de la Foire internationale du livre, qui comprend des documents et des enregistrements exclusifs qui seront présentés pour la première fois à l’occasion de la commémoration de la années soixante de l’indépendance de l’Algérie.