Les Algériens et les étrangers en provenance d’Afrique du Nord, qui désirent s’exiler en Allemagne, seront, selon des responsables allemands, désormais accueillis dans des centres spécifiques de rapatriement en attendant l’étude de leur demande d’asile.

Selon le site lesechos.fr, les autorités allemandes sont en train d’étudier la possibilité de regrouper les demandeurs d’asile venant d’Algérie et du Maroc dans des centres spécifiques de rapatriement. D’après une déclaration de Thomas Kreuzer, président du groupe parlementaire CSU (conservateur) en Bavière, au journal allemand Welt am Sonntag, «tout va dans le sens d’un placement des migrants originaires d’Afrique du Nord et sans perspectives d’installation dans les centres de Bamberg et Manching». Il s’agit ici de centres spécifiques de rapatriement qui permettent aux responsables politiques d’avoir à l’œil ces demandeurs d’asile au lieu de les disperser dans des centres d’accueil à travers le pays.

Évoquant un accord à ce sujet entre la chancelière Angela Merkel et le chef de l’État régional de Bavière, Horst Seehofer, M. Kreuzer a affirmé que ces migrants demeureront dans ces centres jusqu’à ce que leurs demandes d’asile soient examinées, comme c’est déjà le cas pour les demandeurs en provenance des Balkans qui ont peu de chances d’obtenir l’asile.

Rappelons que cette décision intervient deux semaines après les agressions sexuelles de la Saint-Sylvestre à Cologne, dans lesquells étaient impliqué des réfugiés maghrébins. Soulignant que le nombre des migrants d’Afrique du Nord a nettement augmenté fin 2015, les responsables allemands n’ont pas caché leur désir de refouler rapidement tous ceux dont les demandes d’asile sont rejetées.

Nourhane S. 

Article précédentRemise des badges FIFA aux 16 arbitres algériens
Article suivantLe passage en Algérie du REMDOC au CREDOC – crédit documentaire- sera-t-il efficace sans la réforme du système financier ?