Après une année 2012 difficile, Alliance Assurances ambitionne de rattraper le coup en 2013. Le PDG d’Alliance Assurances, Hassan Khelifati, a confié dans un entretien publié dimanche dans les colonnes du quotidien El Watan que « nous avons pour but de réaliser une croissance de 15% en 2013 grâce à de nouveaux produits auxquels nous sommes en train de réfléchir et à une nouvelle force de vente que nous mettons en place ». « Nous sommes en train de finaliser les approches sur deux projets immobiliers et un autre dans l’agroalimentaire avec un partenaire espagnol », a-t-il également dévoilé pour démontrer que de grands efforts seront fournis au cours de l’année prochaine pour surmonter les difficultés de 2012.

Une année difficile « puisque nous avons fait face à plusieurs défis, dont la perte d’une partie de notre chiffre d’affaires sous l’effet de quelques incidents pesants », a relevé Hassan Khelifati qui s’explique : « Je fais référence d’abord à la perte générée par la décision de filialisation des assurances des personnes ; il y a aussi une perte occasionnée par un client, etc. Le défi était donc double pour nous ; il fallait absolument compenser ces pertes, redresser la barre et remettre l’entreprise sur le chemin de la rentabilité ».

Cependant, « en 2012, nous avons poursuivi le même rythme de développement et nous avons pu ouvrir, en dépit de toutes ces pertes, une cinquantaine d’agences », assure le PDG d’Alliance Assurances d’après lequel une importante enveloppe a été consacrée « à la formation opérationnelle des effectifs ». « Nous avons décidé de former également nos cadres à la maîtrise de la force commerciale et technique pour qu’eux-mêmes deviennent ensuite des formateurs des agents du réseau », indique-t-il enfin à ce sujet.

Article précédentInterdiction de recrutement de joueurs étrangers/ Des contrats de longue durée, la parade des clubs 
Article suivantFinancement/Les producteurs nationaux lourdement pénalisés par une instruction de la Banque d’Algérie