Le ministre de la Communication et le porte-parole du gouvernement, Amar Belhimer, a fait savoir que les élections législatives auront bien lieu le 12 juin prochain comme décidé par le président de la République.

Dans un entretien accordé au journal El Ghad El Djazairi, le porte-parole du gouvernement a insisté sur le fait que le scrutin du 12 juin prochain se tiendra dans les délais impartis « pour permettre aux Algériens de s’exprimer à travers les urnes pour choisir leurs représentants ».

Selon lui, la dissolution du parlement et l’adoption du nouveau régime électoral ont ouvert la voie pour l’émergence de nouveaux acteurs politiques. Et de préciser que des dispositions ont été prises pour éloigner l’argent sale de la politique afin d’empêcher toute interférence dans le libre choix des élus.

S’agissant de l’opération de vote, il a fait savoir que l’État veillera à sa sécurisation pour garantir la libre participation de tout un chacun et veillera également à garantir sa transparence.