Appels à des marches populaires au Maroc mettent en alerte le gouvernement face à l’escalade des tensions sociales

    0
    appels à des marches populaires au Maroc

    Le Maroc connaît une période d’incertitude alors que les appels à des manifestations populaires continuent de se faire entendre. Les organisateurs, « Front social marocain », demandent la tenue de marches et de vigiles locales pour protester contre la hausse des prix à la consommation.

    Selon plusieurs médias, ces appels sont liés au 12ème anniversaire du lancement du « Mouvement du 20 février ». Le « Front social marocain » a évoqué dans un communiqué la situation de crise qui touche les denrées alimentaires de base, décrivant un coût « obscène » qui dépasse toutes les attentes.

    L’organisation a également critiqué la politique de refoulement des demandes sociales urgentes, accusant le gouvernement de ne pas prendre les mesures suffisantes pour soutenir les citoyens les plus pauvres et ceux de la classe moyenne.

    Cependant, le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a défendu les réalisations de son gouvernement, affirmant que des avancées significatives ont été accomplies par rapport à celles du gouvernement précédent.

    Malgré les déclarations rassurantes du Premier ministre, il est clair que les tensions sociales sont en train d’escalader en raison de la flambée des prix. Le « Front social marocain », créé en novembre 2019 pour renforcer la défense des droits et libertés, sera sans doute au cœur de l’action pour faire entendre la voix des citoyens marocains.

    Article précédentLe Président Erdogan annonce la reconstruction rapide après le séisme dévastateur en Turquie
    Article suivantAlgérie : la bombe qui a fait exploser les finances de l’entreprise algérienne SEAAL