Ghar Jbeilat

Algerie: Dimanche, le Conseil des ministres a approuvé le lancement de la première phase du projet de mine de fer de Ghar Jbeilat, selon un communiqué de la présidence de la République .

Le président Abdelmadjid Tebboune a instruit la mise en œuvre de ce « projet stratégique » dans une approche intégrée, de manière intégrative, avec les différents projets industriels et infrastructures qui y sont associés, dans le cadre d’un calendrier précis.

Il a souligné l’importance stratégique du projet en ce qui concerne les opérations de production et d’exportation, et pour réduire la dépendance à l’importation de matières premières.

Lors du conseil des ministres, Tebboune a souligné la contribution du projet à la création de nouveaux emplois et à la mobilité économique.

Il a donné des instructions pour moderniser le réseau de transport, selon des normes spéciales, par les routes, pour suivre le rythme du projet, et pour accélérer le lancement d’une ligne de chemin de fer reliant les États de Tindouf et de Béchar.

La déclaration de la présidence a indiqué que le Conseil des ministres a accepté de lancer la première phase du projet, étant donné qu’il représente une source importante de revenus pour le pays, ainsi que son importance vitale pour accélérer le rythme du développement aux niveaux local et national.

Article précédentTebboune demande une révision de la liste des articles interdits à l’importation
Article suivantDivulgation des détails de l’initiative « La Réunion »