Au lendemain de la manifestation impressionnante des agents de la protection civile à Alger, le ministère de l’Intérieur annonce la suspension de 230 sapeurs pompiers.

« Après l’enregistrement de violations dangereuses de la loi en vigueur,  par certains agents de la protection civile, ce qui est considéré comme une trahison du devoir et des responsabilités, dans le but de porter atteinte à la stabilité, à limage de ce corps et celle du pays, il a été décidé la suspension de 230 agents et leur traduction devant la justice », indique un communiqué du ministère de l’Intérieur ce lundi.

Il convient de rappeler que plusieurs centaines d’agents de la protection civile ont marché, hier dimanche, de la Place du 1er mai vers le siège de leur direction générale, sis à Hydra, sur les hauteurs d’Alger.

La manifestation a été réprimée par les forces de police qui ont utilisé des gaz lacrymogènes pour la disperser.