Le verdict est tombé ce lundi, dans l’affaire du hirakiste Zinedine Rahal. Condamné à six mois de prison ferme, il quitte la prison ce jour mêmeة après avoir purgé sa peine, selon ce qu’a rapporté le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).  

Lors de l’audience du 27 décembre dernier, le procureur de la République avait requis une peine de deux ans de prison ferme, assortie d’une amende de 100 000 Da à l’encontre de Zinedine Rahal.

Arrêté en mai dernier sur le lieu de son travail, il avait été poursuivi pour « attroupement non armé », « incitation à attroupement non armé », « atteinte à l’unité nationale » et « publication de fausses informations pouvant porter atteinte à l’ordre public ».