Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a ordonné la libération de quatre personnes dans le cadre de l’enquête sur l’homicide du jeune Djamel Bensmaïl.

Il s’agit des quatre personnes avec lesquelles la victime se déplaçait à bord d’une Renault Compus. Les individus en question étaient soupçonnés d’être les pyromanes ayant mis le feu à Larbâa-Nath-Irathen.

Les personnes libées sont Elias Fakkar, Fouad Mazrara, Walid Ait Weart et Talib Mohamed Ayman.

Article précédentL’arabophobie dans le cinéma Hollywoodien
Article suivantCovid-19 / l’Algérie passe commande pour l’acquisition de 15 millions de doses du vaccin Sinovac