L’ancienne moudjahida, Zohra Drif, une des héroïnes de la bataille d’Alger, est de nouveau traînée dans la boue. Alors qu’un document mettant en cause l’ancienne vice-présidente du Sénat et Yacef Sadi circulait depuis des années sur les sites des nostalgiques de l’Algérie française, des médias algériens, dont Ennahar, ont reproduit des fac-similés de procès verbaux d’audition de la dame et de l’ancien chef militaire de la zone autonome d’Alger. Pourquoi maintenant?

En fait, les documents en question n’apportent rien que l’on ne savait déjà en dehors de la citation de certains grands dirigeants de la révolution algérienne. Placés dans le contexte de l’époque, les PV peuvent en effet être compromettant. Ce sont d’ailleurs des informations qui ont déjà été rendues publiques, il y a de cela quelques années. Pis, la mise en cause de Yacef Saâdi dans la dénonciation du groupe de Ali la pointe est maintenant du domaine public. Puis, l’intéressé lui-même reconnaît, en partie, les faits en expliquant qu’il a agi sous la torture et qu’il ne savait pas que les chouhadas se trouvaient dans l’endroit révélé.

Mais la coïncidence de la publication de ce document avec la participation de Zohra Drif à l’initiative qui vise à solliciter une audience auprès du chef de l’Etat suscite de vraies questions. Veut-on attaquer, à travers cette affaire, Zohra Drif ? La cible et le timing choisis ne laissent aucun doute. C’est une nouvelle basse besogne faisant suite à la menace lancée, il y a quelques semaines, par le député du FLN, Baheddine Tliba, contre les membres du «groupe des 19-4», qui est exécutée.

Après Louisa Hanoune, qui  a été attaquée sur des biens qu’elle possèderait à Annaba (ce qu’une enquête d’Ennahar n’a pas vérifié), c’est donc autour d’une icône de la révolution algérienne, Zohra Drif, d’être la cible d’une cabale. A qui le tour ?

Essaïd Wakli

Originally posted 2016-01-19 17:15:53.

Article précédentIls tiennent tête / les sapeurs-pompiers menacent d’une démission collective
Article suivantAlger : Le cirque Amar est de retour avec le « Motor Show »