Borrell répond à Mohammed VI : L’Union européenne soutient l’autodétermination du peuple sahraoui

0
Josep Borrell Fontelles
Advertisement

Maroc Europe: Dans une interview à la télévision espagnole, le haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la sécurité Josep Borrell a affirmé que la position constante de l’Union sur la question du Sahara occidental est de chercher à reprendre les négociations afin que le peuple sahraoui puisse décider de son propre sort.

La déclaration de Borrell est venue, apparemment en réponse aux critiques du roi du Maroc Mohammed VI dans son dernier discours, de ce qu’il considérait comme une « position peu claire » de certains des partenaires de son pays concernant ce qu’il appelle « l’unité territoriale » du royaume, en référence à la question de la décolonisation au Sahara Occidental.

Comme l’a noté l’envoyé algérien chargé de la question du Sahara occidental, Amar Belani, dans une interview à la presse, Borrell a utilisé sa « réponse décisive et directe au discours de Mohammed VI, l’expression le peuple sahraoui au lieu du peuple du Sahara occidental ».

« Malgré toutes les tentatives du régime marocain, le sort du Sahara occidental restera finalement entre les mains de ce peuple courageux, qui n’abandonnera jamais son droit légitime et inaliénable à l’autodétermination », a déclaré Belani.

Borrell: la position de l’UE sur le Sahara occidental est « connue et inchangée »

Le 7 août 2022, Josep Borrell, chef de la politique étrangère de l’Union européenne, a déclaré que la position de l’UE sur la question de la décolonisation au Sahara occidental « est connue et n’a pas changé », soulignant son soutien aux efforts de suivi du processus politique en la région.

En réponse à une question au Parlement européen, Borrell a souligné que « l’Union européenne soutient pleinement les efforts du secrétaire général des Nations unies et de son envoyé personnel, Staffan de Mistura, pour poursuivre le processus politique visant à parvenir à une solution juste et réaliste , solution politique pratique, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara Occidental. »

Le responsable européen a déclaré qu’une solution à la question du Sahara occidental doit être basée  sur une « solution de compromis, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies ».

Borrell a également déclaré que l’UE « est en contact régulier avec l’envoyé personnel et est prête à soutenir ses efforts pour relancer le processus de négociation ».

Article précédentLa détention provisoire de l’ancien Premier ministre Noureddine Bedoui
Article suivantPourquoi Israël ne reconnaît-il pas le Sahara marocain ?