Le Centre international d’identification des migrants disparus (CIPIMD) n’a pas cessé de publier des données concernant l’activité des harraga notamment en provenance d’Algérie. Il s’agit, malheureusement, d’un véritable exode passé sous silence. Dans sa dernière publication, un membre de cette ONG parle de 1000 harraga ayant débarqué sur les plages espagnoles ces dernières 72 heures.

C’est Francisco Jose Clemente Martin du CIPIMD qui a rendu publique cette information dans un post Facebook ce vendredi 1er octobre. Selon lui, ces harraga ont débarqué sur les cotes d’Almeria, Murcia, Alicante et dans les îles Baléares. Il est également précisé que 90 embarcations ont été interceptées.

M. Martin a, par ailleurs, souligné que de nombreuses embarcations ont été interceptées en amont par la marine algérienne avant de sortir des eaux territoriales.

La même source a fait remarquer que le nombre d’embarcations a considérablement augmenté durant le mois septembre dernier.

Article précédentSétif / la tombe du moudjahid Messaoud Zeghar profanée
Article suivant4.000 demandeurs d'emploi au niveau national recrutés entre fin 2009 et 2013