Corruption: les biens de l’ancien directeur de l’aéroport d’Alger ont été saisis

0
tahar allache
Advertisement

Algerie: Des sources médiatiques ont révélé que la justice algérienne avait ordonné la saisie de tous les biens de l’ancien directeur de l’aéroport d’Alger, Tahar Allache.

Al-Chorouk News rapporte que Tahar Allache a été déféré devant le juge d’instruction du Pôle pénal près le tribunal de Sidi M’hamed.

L’ancien directeur de l’aéroport Houari Boumediene a été accusé d’affaires de corruption telles que la conclusion d’accords qui violent la législation, y compris des accords d’agrandissement du nouvel aéroport.

Le 31 mai dernier, Taher Allache a été démis de ses fonctions et Omar Halis a été désigné comme son successeur.

selon des sources, la brigade financière de la sûreté de la wilaya d’Alger a terminé les enquêtes sur une affaire de corruption à l’aéroport d’Alger et transmis le dossier au doyen des juges d’instruction du Pôle Pénal Economique et Financier du Tribunal de Sidi M’hamed pour complément d’enquête.

L’affaire porte sur un accord conclu par la Société des services et installations aéroportuaires avec la société britannique Ultra Electronic concernant l’aéroport d’Alger, qui a coûté au Trésor public 701 millions d’euros.

Les motifs de l’affaire sont dus au choix de la société britannique Ultra Electronic d’équiper le nouvel aéroport international d’Alger d’un système d’information de gestion pour un coût de 701 millions d’euros aux dépens de cinq autres sociétés en contrepartie de commissions versées par la société aux responsables de l’exploitation de l’aéroport.

Article précédentEn images: c’est ainsi que l’Algérie a soutenu l’indépendance des îles Canaries de l’Espagne
Article suivantDéclarations officielles.. Madrid veut entraîner Moscou dans sa crise avec l’Algérie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici