Le procureur de la République près le tribunal de Skikda a émis hier un mandat d’arrêt international contre Adel Saadani, fils de l’ancien secrétaire général du Front de libération nationale Amar Saadani.

Adel Saadani est poursuivi pour son implication présumée dans une affaire de corruption dans le port de Skikda, a rapporté Ennahar Online, citant une source informée lui ayant confié que le fils de l’ancien patron du FLN aurait bénéficié d’indus privilèges en plus de conclusion de contrats en violation de la réglementation en vigueur.

Toujours selon la même source, quelque 34 personnes impliquées dans cette affaire sont devant la justice, parmi lesquelles le directeur général du port de Skikda, ainsi que d’autres responsables du même port.

Les faits pour lesquels les mis en cause sont poursuivis remontent à 2015, l’année durant laquelle le fils Saadani avait obtenu des concessions pour exploiter un espace dans le port de Skikda destiné ses activités  d’import et d’export, au nom d’une société qu’il a constituée dans le cadre d’un contrat de concession accordé par le Ministère des Transports, précise la même source.

Article précédentHécatombe routière / 46 morts en une semaine
Article suivantJustice / le coordinateur du MDS Fethi Ghares quitte la prison après avoir purgé sa peine