Coup Dur pour le Maroc : Refus de la CAF d’Adopter le Stade de Laâyoune lors de la CAN 2025

0
Coup Dur pour le Maroc : Refus de la CAF d'Adopter le Stade de Laâyoune lors de la CAN 2025

Maroc Foot: Une décision majeure de la Confédération africaine de football (CAF) a créé une onde de choc au Maroc : la CAF a officiellement validé six stades pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2025, mais a exclu le stade du complexe Cheikh Lagdaf à Laâyoune, une ville occupée du Sahara occidental.

Tentative de Légitimation de l’Occupation Marocaine

Le Maroc avait cherché à conférer une certaine légitimité à son occupation des villes sahraouies, en particulier celle de Laâyoune, en proposant d’utiliser le stade du complexe Cheikh Lagdaf pour la compétition continentale. Cependant, la CAF a rejeté catégoriquement cette proposition, malgré les efforts déployés par le Maroc pour convaincre le comité exécutif de la CAF.

La majorité des pays africains ne reconnaissent pas la prétendue souveraineté marocaine sur les territoires sahraouis, et cela s’est reflété dans la décision de la CAF.

Une Décision Incontestable de la CAF

Les médias marocains avaient précédemment contesté les informations circulant sur les réseaux sociaux concernant le rejet du stade de Laâyoune pour accueillir la CAN 2025. Ils avaient affirmé que la Fédération marocaine de football n’avait pas inclus ce stade dans son dossier de candidature à la CAF. Cependant, la réalité est que la CAF a pris une décision catégorique de ne pas accepter le stade de Laâyoune pour les matchs officiels ou amicaux.

Les Stades Sélectionnés pour la CAN 2025

La CAF a retenu six stades pour la CAN 2025, chacun avec une capacité considérable pour accueillir les foules enthousiastes de fans africains. Les stades sélectionnés sont les suivants :

  1. Stade Moulay Abdellah à Rabat (66 000 spectateurs).
  2. Grand Stade de Tanger (88 000 spectateurs).
  3. Stade d’Agadir (66 000 spectateurs).
  4. Stade de Marrakech (55 000 spectateurs).
  5. Stade Mohammed V à Casablanca (55 000 spectateurs).
  6. Grand Stade de Fès (66 000 spectateurs).

Des stades de réserve ont également été désignés à Berkane, Oujda, Kenitra, Moulay Hassan à Laâyoune, et El-Abdi à El-Jadida.

La décision de la CAF de ne pas utiliser le stade de Laâyoune occupée envoie un message clair sur la question du Sahara occidental et souligne que cette question reste une question délicate dans le paysage politique africain. La CAN 2025 sera l’occasion de célébrer le football africain, mais aussi de rappeler les enjeux complexes qui persistent sur le continent.

Article précédentMohammed VI en colère contre les États-Unis, la France et l’ONU : Les tensions autour du Sahara occidental
Article suivantOfficiel : Yasser Larouci Rejoint les Rangs des « Guerriers du Désert »