L’Algérie fait face actuellement à une quatrième vague de la pandémie de Covid-19, qui atteindra, selon le président de la société algérienne d’immunologie Kamel Djenouhat, son pic avant la deuxième semaine du mois en cours.

«On vit une double vague actuellement, celle du Delta, qui sera bientôt rejoint par celle de l’Omicron», a souligné hier, le Pr Djenouhat, lors d’une intervention sur les ondes de la radio nationale.

Et d’ajouter que le variant Omicron se propage plus tôt que prévu. «Elle va se propager très vite. Tous les indicateurs laissent penser que l’Omicron sera le variant le plus répandu dans le pays d’ici à la fin du mois de janvier prochain, sonnant du coup la fin du Delta en Algérie», a-t-il estimé.