S’exprimant, ce lundi, sur la quatrième vague de la pandémie de covid-19 à laquelle fait face actuellement le pays, le directeur de l’institut Pasteur Algérie, le Dr Fawzi Derrar a expliqué que jusqu’à présent, le variant delta demeure majoritaire dans le nombre de cas enregistrés.

Intervenant sur les ondes de la radio nationale ce lundi, le Dr Derrar, a affirmé que 80% des infections enregistrés actuellement sont dues au mutant « delta », tandis « omicron » ne représente que 10%.

Après avoir fait ce constat, l’intervenant a insisté sur le fait que le variant delta constitue actuellement la priorité, malgré le fait que son cousin omicron soit doté d’une capacité de contamination plusieurs fois supérieure à celle du delta.