Le sélectionneur national Djamel Belmadi a animé un point de presse avant de s’envoler vers le Maroc ce lundi, en vue de disputer un match avec la sélection burkinabè. Pour Belmadi, les verts vont au Maroc pour jouer au football et non pas pour faire de la politique.  

« On va aller jouer au football,il n’y a pas d’histoire politique», a lancé le coach des verts, avant de poursuivre en disant que la difficulté réside peut-être dans les conditions climatiques, sur place.

« Apparemment, il fait chaud à Marrakech. Il a fait assez chaud en Algérie ces derniers temps, mais il paraît qu’il va faire très chaud là-bas et on va faire avec inchallah», a-t-il ajouté.

Rappelons que la sélection nationale affrontera le Burkina Faso mardi, à l’occasion de la deuxième journée des qualifications pour la Coupe du Monde 2022. La rencontre aura lieu au Grand Stade de Marrakech à 20h00.

Article précédentIsraël / six Palestiniens s’évadent d’une prison de haute sécurité en creusant un tunnel (vidéo)
Article suivantYazid Zerhouni irrité par HRW