Les dernières données sur la vitesse de propagation du variant Omicron sont inquiétantes. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) les cas de variant Omicron doublent tous les 1,5 à 3 jours. En Grande-Bretagne, plus de 12 000 cas ont été détectés durant la journée d’hier.  

Ainsi, le variant Omicron apparu la première fois le 24 novembre dernier en Afrique du Sud, est présent actuellement dans 89 pays, mais c’est en Grande-Bretagne que le mutant a fait sa percée, avec pas moins de 37 100 cas confirmés hier dimanche.

Au royaume uni, où les moyens de détection ne font pas défaut, on a enregistré quelque 12 133 cas en seulement 24 heures. Le nouveau variant se propage donc à une vitesse fulgurante, mais qu’en est-il de sa virulence ?

Contrairement à ce qui a été dit çà et là ces dernières semaines sur la virulence modérée de Omicron,  le nouveau variant ne serait pas moins virulent que son cousin « Delta », selon une étude dont les résultats partiels ont été communiqués par l’Imperial College de Londres. Ainsi d’après les chercheurs, il n’y aurait « aucune preuve qu’Omicron a une sévérité différente de Delta ».

Article précédentIls arpenteront les rues d’Alger ce dimanche / les vainqueurs de la coupe arabe se livreront à une célébration publique
Article suivantLa parade des verts dans les rues d’Alger retransmise à la télé / les images de l’ENTV raillées par les Algériens