Doyen de la Mosquée d'Alger

Algerie: Le doyen de la mosquée d’Algérie ,Mohamed Al-Mamoun Al-Qassimi al-Hassani, a souligné que l’introduction des valeurs authentiques de l’islam, la mise en valeur de la grandeur de son message, et la tolérance de sa législation, est pour lui une priorité à présent.

Dr. Lamjed sheherazade a lu le message du Doyen de la Mosquée d’Alger adressé au forum « Image de l’Islam et des Musulmans » qui était hébergé par l’Université de Blida 2 ; Lequel déclarait : « L’une des priorités vers laquelle notre attention est dirigée est la définition des valeurs authentiques de l’Islam, mettant en lumière la grandeur de son message, et la tolérance de sa législation, dans tous les domaines éducatifs, culturels, sociaux et politiques. , puis en corrigeant l’image de l’islam et en clarifiant les objectifs de son message aux gens.

Le cheikh Al-Qasimi Al-Hassani a ajouté : « Il est courant parmi les groupes de non-musulmans d’associer l’islam au fanatisme et de refuser de tolérer les contrevenants, et l’entrée en est que certains de ceux qui sont affiliés à l’islam se considèrent comme ayant raison, et d’autres sur le mensonge sans aucun doute ; En plus de la tendance de certains d’entre eux à la violence au lieu de la gentillesse, au déni au lieu de la connaissance, et au fanatisme au lieu de la tolérance, ce que notre vraie religion leur nie, dans ses textes juridiques.

Il a poursuivi : « Ils forment une secte de ceux qui appartiennent à l’islam, qui ont été emportés par le courant de l’extrémisme et du fanatisme, ils ont donc tenu la vision correcte, dépassé la modération et dévié du droit chemin et de la modération ».

Et il a ajouté: « La nature de la tolérance dans l’islam est la plus grande caractéristique de sa charia tolérante, et ses effets apparaissent dans toutes les législations et directives qu’elle a apportées, liées à la vie de l’individu et à la vie de la société, ainsi qu’à les relations de l’homme avec son prochain, et la vie, aux yeux de l’islam, est basée sur l’affection, la miséricorde, la coopération et l’intégration. Et les fondements de tout cela sont spécifiques chez les musulmans.

A la fin de son message, le doyen de la mosquée d’Alger a indiqué que « l’appel de l’islam à réaliser l’unité humaine générale amène les musulmans à établir leurs relations avec générosité, ouverture et horizons larges, de sorte qu’ils coexistent avec tous les peuples des différents pays et continents, sur la base de la crainte de Dieu et de l’amour du bien pour les gens, les autres et le bienfait général de l’humanité.

Article précédentMédia: Saïd Bouteflika accusé de financement du terrorisme
Article suivantLe CNR annonce la date de paiement des pensions de retraites