ministre de l'Habitat

Algerie: mardi, dans la Wilayat d’Ouled Djelal, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a confirmé que donner la priorité dans le secteur de l’habitat sera aux nouveaux États, qui bénéficieront de nombreux programmes de logement.

En marge de sa visite de l’usine de production de gypse de la commune d’Ould Djalal, dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection dans ce nouvel Etat, Belaribi a déclaré : aux bénéficiaires du morcellement foncier orienté vers la construction individuelle de bénéficier effectivement des aides financières qui leur sont allouées et dans les meilleurs délais.

Belaribi a confirmé que son département ministériel travaille selon un mécanisme de travail clair dans le cadre des efforts de rationalisation des dépenses, comme il l’a dit : « Cela n’a aucun sens d’accorder de nouveaux programmes de logement aux États et ils ont un stock de programmes antérieurs qui n’ont pas été incarné sur le terrain jusqu’à présent.

Le ministre du Logement a souligné qu’il y a des efforts vigoureux pour travailler à la mise à niveau rapide du secteur dans les nouveaux États, notant qu’après l’installation des directions de l’équipement, du logement et de l’aménagement urbain dans ceux-ci, plusieurs autres projets de logement seront programmés. dans ces états.

Dans une déclaration à la presse , le ministre a expliqué qu’une feuille de route sera élaborée avec les autorités de l’Etat pour permettre à ces subventions d’atteindre leurs bénéficiaires dans les « meilleurs délais ».

Bellaribi a révélé que « les procédures bureaucratiques étaient à l’origine de l’échec de plus de trois mille bénéficiaires à travers l’État à l’obtenir, sur plus de cinq mille qui en ont bénéficié dans les quotas accordés dans les programmes précédents ».

Article précédentMohcine Belabbas s’en prend à l’initiative « Réunification »
Article suivantParlement : le président cache aujourd’hui le destin de l’Algérie et l’unit