Dr Abdel Razzak Guessoum: Tu aurais dû appeler au djihad contre les sionistes, pas contre l’Algérie

0
Dr Abdel Razzak guessoum
Advertisement

Algerie Maroc: L’Association des savants musulmans algériens a vivement dénoncé ce qu’elle a qualifié d' »étranges » déclarations du président de l’Union internationale des savants musulmans, Ahmed Raissouni, dans lesquelles il appelle au djihad dans la région de Tindouf pour la libérer. C’était dans le contexte d’une déclaration qu’il a faite, à l’une des chaînes de télévision marocaines, sur une question liée au Sahara occidental et à Tindouf.

Pour clarifier les choses et connaître l’origine des déclarations, le président de l’Association des savants musulmans, le Dr Abdel Razzak Guessoum, qui est également membre du conseil d’administration de l’Union internationale des savants musulmans, et comme il l’a confirmé, avoir communiquée avec le Dr Muhammad Ali Al-Qura Daghi en tant que secrétaire général de l’Union, lui demandant des éclaircissements sur les récentes déclarations d’Ahmed Raissouni sur la question du Sahara occidental et de Tindouf, et son appel pour le jihad contre l’Algérie.

Daghi le rassure, et l’assure, que les propos du Dr Ahmed Raissouni « n’obligent le syndicat en rien, et que ce qui engage le syndicat doit être signé d’une double signature, c’est-à-dire par le président du syndicat et le secrétaire- général du syndicat, ce qui ne s’est pas produit.

Guessoum a souligné que l’Union internationale des savants musulmans « a un respect particulier pour l’Etat algérien ». En raison de la gravité des déclarations de Raissouni, qui détient la nationalité marocaine, l’Association des savants musulmans algériens a publié une déclaration urgente, exprimant sa surprise face à ses déclarations, en particulier celles liées à sa volonté et à la volonté des savants marocains pour le jihad au Sahara occidental et Tindouf.

Où le président de l’association, Guessoum s’est demandé si les propos de Raissouni venaient en sa qualité de président du syndicat, ou à titre personnel ?? Il a souligné dans la déclaration de l’association que ces déclarations « ne servent pas l’unité des peuples et ne préservent pas le bon voisinage ». Entre-temps, le secrétaire général de l’Union, le Dr Mohamed Ali Al-Qara Daghi, a annoncé qu’il apportera des précisions à cet égard, afin de rassurer l’opinion publique en général et l’Algérie en particulier.

En outre, Guessoum a déclaré que ce que Raissouni avait publié est considéré « premièrement comme l’un de ses nombreux échecs, deuxièmement, qu’il est un spécialiste des intentions qui apporte de tels maux, et troisièmement, que Raissouni ne fait pas de distinction entre sa personnalité en tant que marocain, et qu’il est à la tête de l’Union internationale des savants Musulmans.

Notre enquêteur a été surpris par l’appel des érudits et prédicateurs au djihad lancé par Raissouni, demandant : Contre qui appellent-ils au djihad à Tindouf ? Ce que je sais, c’est que le jihad est contre les occupants qui ont usurpé des terres, comme les sionistes qui ont déplacé le peuple palestinien, tué leurs enfants et leurs femmes, emprisonné leurs jeunes, démoli leurs structures et poursuivi le processus d’extermination de ce peuple de sang-froid et aux yeux du monde entier, musulman et voisin. Qassoum regrette de telles déclarations « dangereuses », où « on avait l’habitude de promener quelqu’un comme lui pour tomber dedans », comme il l’a dit.

Article précédentAbou El Fadhl Baadji: libéré d’abord Ceuta et Melilla, occupées il y a 5 siècles
Article suivantMoscou attaque Apple à cause de l’application « Rutube »