L’ancien premier secrétaire du FFS, Mohamed Hadj Djilani, s’est porté candidat aux élections locales sous la bannière du Front de Libération Nationale (FLN), a-t-on rapporté.

Cette candidature a été accueillie avec stupeur, tant le parcours de l’homme ne le laissait pas présager. Originaire de la commune de Meliana, dans la wilaya d’Ain Defla, Hajj Gilani avait été désigné premier secrétaire du FFS en 2017.

Après avoir été démis de son poste deux ans plus tard, l’intéressé avait tenté de créer un parti politique. Plongé dans l’anonymat depuis 2019, Hajj Gilani a fait parler de lui en se portant candidat aux élections comunales sur une liste d’un parti placé sur l’orbite du pouvoir, alors qu’il a dirigé, il n’y a pas si longtemps, le plus vieux parti d’opposition.