Elon Musk annonce que les satellites Starlink couvriront toutes les parties de la Terre

    0
    Elon Musk

    Après le lancement de 46 nouveaux satellites dans l’espace, le fondateur de « SpaceX », l’entrepreneur américain Elon Musk a annoncé que les satellites « Starlink » couvriraient toutes les parties de la Terre.

    « Cette opération fournira une couverture complète de la Terre », a déclaré Musk dans un tweet sur Twitter lundi matin, commentant le lancement de 46 satellites via les fusées Falcon 9 que sa société développe.

    Mais le propriétaire de « SpaceX » a redressé dans le même tweet en disant que la couverture complète du territoire, reste dépendante de l’approbation des gouvernements locaux.

    Grâce au lancement de milliers de satellites Starlink, SpaceX vise à fournir un accès Internet à travers le monde, en plus d’autres utilisations scientifiques et militaires.

    des chercheurs militaires en Chine ont déjà évoqué la possibilité que leur pays détruise les satellites Starlink, s’ils constituent une menace pour la sécurité nationale chinoise.

    Musk appelle Twitter à prouver « l’humanité » de ses utilisateurs avant de finaliser l’achat

    Le 18 mai 2022, Elon Musk a demandé à l’administration actuelle de Twitter de prouver que la proportion de faux comptes sur le site ne dépasse pas 5 %, avant de conclure l’accord d’achat de la plateforme.

    « Le PDG de Twitter a refusé de prouver que moins de 5% des comptes sont faux », a déclaré Musk lui-même dans un tweet sur Twitter.

    De son côté, Twitter a annoncé dans un communiqué son engagement à finaliser la transaction de vente, au prix et aux conditions convenus.

    Dans un autre tweet, Musk a laissé entendre une augmentation du pourcentage de comptes automatisés sur Twitter, à un niveau qui dépasse les 5% annoncés par la direction du site, selon lui.

    Article précédentAvant de retrouver l’équipe nationale algérienne.. Sources : Belmadi a demandé à Delort une commande spéciale
    Article suivantUn charnier de soldats égyptiens découvert en Israël. La première réponse du Caire