Emmanuel Macron et l’Algérie : complexe ou risque diplomatique ?

    0
    président français Emmanuel Macron

    Le président français Emmanuel Macron a-t-il un complexe avec l’Algérie ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’historien, écrivain et analyste politique français Jean-Baptiste Noé. Selon lui, le président français s’est efforcé de développer une relation satisfaisante avec l’Algérie depuis sa campagne présidentielle de 2016, tentant même de s’incliner devant le régime algérien.

    Pourtant, Emmanuel Macron n’a pas de lien familial avec l’Algérie, ni même d’origine algérienne. Alors, pourquoi cet intérêt soudain pour le pays ? Selon Jean-Baptiste Noé, l’invité de l’Elysée tente d’entrer dans l’histoire par la porte de sa politique avec l’Algérie. Mais à quel prix ?

    Selon le journal français « La Croix », la France s’est éloignée de son allié traditionnel, le Maroc, au profit de l’Algérie. Les dirigeants français ont en effet commencé à approcher l’Algérie ces dernières années dans le contexte de la crise sécuritaire dans la région du Sahel ou de la crise énergétique résultant de la guerre en Ukraine.

    Pourtant, cette décision de la France met la coopération sécuritaire avec le Maroc en danger, alors que ce pays est un allié clé pour protéger les intérêts de la France face à la montée du terrorisme au Sahel africain. De plus, la décision du Parlement européen est désormais placée dans une position embarrassante.

    Le complexe d’Emmanuel Macron avec l’Algérie pourrait donc bien avoir des conséquences néfastes pour les relations entre la France et le Maroc, ainsi que pour la sécurité de la région du Sahel. En tentant d’entrer dans l’histoire par la porte de sa politique avec l’Algérie, le président français prend-il un risque trop grand ? Seul l’avenir nous le dira.

    Article précédentStaffan de Mistura en mission de négociation pour le Sahara Occidental au Maroc et en Algérie
    Article suivantLe Maroc reçoit un précieux cadeau de l’Algérie