Le Premier ministre Aïmene benabderrahmane, a fait plusieurs annonces hier, en marge de la Conférence nationale sur la relance industrielle, parmi lesquelles l’ouverture du capital de certaines entreprises publiques.

« Le capital de certaines entreprises publiques sera ouvert via la bourse », a-t-il annoncé, précisant que cela se fera dès le début de l’année prochaine. Le Premier ministre a, par là même, insisté sur l’amélioration des mécanismes de gestion de la bourse d’Alger afin qu’elle joue le rôle qui aurait dû être le sien.

M. Benaberrahmane s’est, par ailleurs, exprimé sur les mécanismes qui seront à même de financer les entreprises publiques sans pourtant puiser dans les fonds du Trésor public.