L’Algérie se retrouve encore en queue de peloton cette fois-ci, dans le rapport annuel de Global Health Security (GHS). Au vu des notes d’évaluation, le système de santé algérien serait incapable de faire face à une nouvelle épidémie.

Ainsi, l’Algérie a été classée à la 163e place sur 195, par GHS qui publie, chaque année, une évaluation de la performance du système de santé et du degré de préparation dans les pays concernés.

S’agissant de la prévention, le système de santé algérien fait partie de ceux dont l’indice attribué est très faible. Point de différence concernant les capacités de diagnostic du Covid-19 considérées comme très faibles.

Pour ce qui est de la planification, la préparation et la réaction aux urgences, l’Algérie a été classée à la 141e place.

Il convient, cependant de souligner que les auteurs de ce rapport ont exprimé leurs inquiétudes après avoir constaté que tous les pays évalués sont mal préparés pour faire face aux futures menaces épidémiques ou pandémiques.