L’Algérie serait sur le point d’annoncer la réouverture de ses frontières fermées dans le cadre des mesures prises pour freiner la propagation de la Covid-19. Des conditions seront, cependant, imposées aux voyageurs désireux de rentrer ou de se rendre en Algérie.  

« Des conditions strictes » ont été recommandées par le comité de veille sanitaire a fait savoir le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid hier jeudi. Le responsable n’a, cependant, pas avancé de date précise, expliquant que cette décision ne  « dépend pas du ministère de la Santé ».

Ainsi, selon lui, les voyageurs devraient passer un test PCR au plus 36 heures avant le départ de leur vol, puis un autre antigénique à l’arrivée. En cas de résultat positif pour ce dernier, une quarantaine de 10 jours serait imposée, en hôtel aux frais du passager « ou autres ».

Le ministre a souligné que dans le cas des personnes « en provenance de pays connus pour leur forte propagation du virus », la quarantaine serait suivie par « des examens médicaux approfondis ». Toutes ces mesures doivent bien sûr faire l’objet d’une confirmation officielle.

Article précédentFrance / le ministère de l’Intérieur interdit les manifestations de soutien aux peuple palestinien à Paris
Article suivantMondial 2014 : l’Algérie a le plus de chances de représenter l’Afrique du Nord